Sablé-sur-Sarthe, une belle ville du Maine qui change peu à peu de visage, malheureusement…

Ci-devant assistant parlementaire de François Fillon, dont il a été longtemps le bras droit, l’actuel maire de Sablé-sur-Sathe (72) Marc Joulaud vient de signer un permis de construire.

Jusque-là, tout semble normal. Mais le problème est que ce permis concerne la construction d’une mosquée. Ce sera la deuxième pour cette commune ne comptant environ « que » 30 000 habitants, quatre années après l’inauguration d’une première mosquée en 2015. Il est vrai que la seconde sera spécialement pour les musulmans ottomans…

De Gaulle prophète ?

Comment ne pas rappeler les propos de Charles de Gaulle rapportés par Alain Peyrefitte au sujet de la question algérienne ? Ils avaient d’ailleurs valu une bronca politico-médiatique à Nadine Morano, qui les avait cités sans d’abord préciser leur auteur – ce qui a permis d’en culbuter plus d’un !

En effet, le 5 mars 1959, Charles de Gaulle (que l’on peut tout à fait mépriser ou détester par ailleurs) confiait à Alain Peyrefitte, entre autres mots : « Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. […] Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Aujourd’hui, ce scénario semble se réaliser, mais pas chez feu le général. C’est dans le fief municipal et parlementaire de François Fillon qu’il est en train de se réaliser !

Source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6d/Francois_Fillon_%281%29.jpg

15 000 habitants, deux mosquées

Les données démographiques disponibles sur Sablé-sur-Sarthe, chef-lieu de canton, nous montrent une population de 6 118 habitants en 1896, 5 385 en 1921, 6 068 en 1946, 9 227 en 1968, 12 716 en 1999 et 12 350 en 2016.

Or, une deuxième mosquée prendre place en faveur de l’Association culturelle franco-turque de Sablé, au croisement des rues François-Mauriac et des Jumeaux, au sein d’un complexe immobilier de près de 400 m². Pour information, la première mosquée, située dans la rue de Fleury-sur-Orne, pouvait accueillir 350 personnes environ.

Il fait désormais bon vivre dans le Maine, grâce aux émules du sieur Fillon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *